Besoin en fonds de roulement : conseils pour une bonne gestion

Déc 15

Besoin en fonds de roulement : conseils pour une bonne gestion

Vous faites beaucoup de ventes, dégagez assez de marge, mais malheureusement vous ne parvenez pas à avoir une trésorerie assez solide et saine ? Vous vous demandez si cela est normal et comment faire pour que les choses rentrent dans l’ordre ? Ci-dessous nos conseils et explications pour avoir une trésorerie plus saine tout au long de votre exercice comptable.

Les raisons qui peuvent fragiliser votre trésorerie

Lorsqu’on commence une activité entrepreneuriale notamment, il est fréquent que des problèmes de trésorerie se manifestent aux débuts de l’activité, même si les ventes sont nombreuses et les marges suffisantes.

Plusieurs raisons à cela, nous pouvons notamment citer :
– des retraits d’argents trop importants
– des capitaux manquants au démarrage de l’entreprise (veiller à avoir des capitaux suffisants est un des principaux conseils à suivre lors d’une création d’entreprise).

Mais cela peut également venir du fait :
– que vous avez autorisé des délais de paiement trop longs à vos clients
– que vous n’avez pas suffisamment négocié les délais de paiement avec vos fournisseurs
– que vous avez une mauvaise gestion de votre stock.

Ces trois dernières raisons font partie de ce que l’on appelle le besoin en fonds de roulement.

Décaissement et encaissement : le besoin en fonds de roulement

Le besoin en fonds de roulement est un terme qui correspond en comptabilité, au montant de trésorerie dont vous avez besoin pour la bonne marche de votre entreprise. Il est lié d’une part aux délais de paiement que vous octroyez à vos clients et d’autre part, à l’argent mobilisé que ce soit par les stocks ou bien par la production.

Pour arriver à rester solide au niveau de votre trésorerie, vous pouvez atténuer le besoin en fonds de roulement, notamment en négociant des délais de paiement auprès de vos fournisseurs. Cela vous permettra de conserver temporairement votre trésorerie sur le compte en banque de votre entreprise, en évitant un trop grand décalage entre décaissement et encaissement.

Si vous avez besoin d’aide pour déterminer vos besoins en fonds de roulement, vous pouvez demander un devis à  un expert-comptable pour qu’il vous le calcule grâce à cette formule :

Source image : Soregor

Source image : Soregor

Et le fonds de roulement dans tout ça ?

Il ne faut pas confondre le besoin en fonds de roulement et le fonds de roulement en lui-même. Le fonds de roulement représente un peu votre « matelas financier » en matière de trésorerie. Le besoin en fonds de roulement étant constant pour une bonne marche de l’entreprise, vous aurez besoin de suffisamment de trésorerie (et donc de fonds de roulement) pour ne pas vous mettre dans le rouge.

Les capitaux permanents qui composent le fonds de roulement proviennent généralement :
– du capital initial
– des réserves accumulées
– d’un financement à long terme

Conseil de comptable : il faut toujours veiller à ce que le fonds de roulement soit supérieur au montant de vos besoins en fonds de roulement. Cela vous permettra d’avoir une trésorerie saine tout au long de l’exercice comptable !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *