DCG : diplôme, débouchés, salaire

Nov 17

DCG : diplôme, débouchés, salaire

Le diplôme de comptabilité et de gestion (ou DCG) offre des qualifications particulièrement recherchées par les employeurs. Ceux-ci étant à la recherche de profils spécifiques, ce type d’études est recommandé pour occuper un poste de comptable, voire de cadre à court ou à moyen terme. Quelles sont les différentes opportunités pour les titulaires du DCG ?

Le contenu et la préparation du diplôme

Le DCG se prépare après le baccalauréat (idéalement S, ES ou STMG) ou d’un diplôme de niveau bac + 2. S’il s’avance comme l’équivalent d’études universitaires de type licence, il est proposé dans divers instituts, notamment des lycées, des centres de formation, des écoles privées ou des IUT. La formation s’échelonne sur trois ans à raison de 30 heures de cours hebdomadaires. Pour faciliter son obtention, les candidats peuvent se tourner vers des annales DCG qui récapitulent d’anciens sujets et les corrections correspondantes aux examens précédents.

Quels diplômes et postes envisager après le DCG ?

Après son obtention, les diplômés ont la possibilité de s’orienter vers une maîtrise de comptabilité ou un DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion). En matière de débouchés professionnels, ils peuvent postuler à des postes d’assistant-comptable, de comptable ou de contrôleur de gestion. Afin d’accroître les chances d’embauche, une spécialisation dans le milieu hospitalier avec l’aide de livres de santé ou d’une formation complémentaire permet de répondre à une pénurie de main-d’œuvre dans le secteur. Ce type de compétences, aussi spécifiques que polyvalentes, est très recherché dans les secteurs public et privé.

Les prétentions de salaire et les possibilités d’évolution

En fonction des particularités des profils pour les postes évoqués précédemment, il n’est pas rare que le titulaire d’un DCG gagne entre 25 000 et 30 000 € annuels en début de carrière. Le salaire moyen évolue également selon les aspirations et les opportunités professionnelles qui s’ouvrent au candidat. Ainsi, des postes à responsabilités tels que chef comptable ou directeur administratif et financier sont susceptibles de gagner approximativement 40 000 à 50 000 € par an. À noter que ces fonctions nécessitent une solide expérience pour justifier ce salaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *